Forum du Reims Triathlon Index du Forum

Forum du Reims Triathlon


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Résultats et CR des triathlons
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 12, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Reims Triathlon Index du Forum -> Forum du Reims Triathlon -> Compétitions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hervé


Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2014
Messages: 141
Localisation: Tinqueux
Masculin

MessagePosté le: Ven 10 Avr - 18:11 (2015)    Sujet du message: Proposition de covoiturage diamnche duathlon Sézanne Répondre en citant

Bonjour à tous,

Je participe au duathlon de Sézanne dimanche (épreuve M) et je vous propose de faire de covoiturage. Je peux prendre 3 personnes voire 4. Nous mettrons nos vélos dans le coffre. Pour ceux qui seraient intéressés vous pouvez m’appeler au 06 11 41 89 83  ou 03 26 89 13 75.

Hervé


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 10 Avr - 18:11 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
emero


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2014
Messages: 58
Localisation: reims
Masculin

MessagePosté le: Sam 11 Avr - 14:07 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

non, mais merde comme on dit
perso je suis sur le 10km cap de châlons
bye
elie


Revenir en haut
Baptiste


Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 14
Localisation: Reims
Masculin

MessagePosté le: Mar 14 Avr - 11:12 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

Pour ceux qui ont un peu de temps, voici mon compte-rendu du Paris-Roubaix Challenge du samedi 11 avril  Okay


C'est sans doute la course cycliste d'un jour la plus médiatisée et la plus connue du grand public, et pourtant elle laisse aussi aux amateurs la chance d'emprunter la partie la plus intéressante du parcours la veille des pros. Le Paris-Roubaix Challenge a été créé il y a quelques années par ASO (pas la peine de vous présenter cette association je suppose) et propose 3 randonnées cyclos pour rouler sur les pavés de la Reine des Classiques : 70km, 143km (toutes les deux au départ de Roubaix) et 163km (au départ de Busigny).
Je m'étais lancé le défi de la plus grande distance en novembre, dès l'ouverture des inscriptions, donc autant vous dire que j'ai eu le temps de lire tout ce qu'il fallait, regarder une bonne dizaine de reportages, etc. etc. Au total 4 500 coureurs se sont inscrits sur les 3 distances (la plus grande récolte plus de 50% des participants), avec pas moins de 45 nationalités différentes représentés (j'ai même croisé des américains et néo-zélandais) et plus de 2 300 britanniques (et pourtant on avait plus l'impression d'être en Belgique ou Hollande vu les accents!). L'édition était complète quelques jours avant, ce qui montre qu'elle commence à se faire doucement connaître,


Après avoir bien préparé le vélo comme il faut le vendredi soir (donc en gros faire le plein de chambre à air), le réveil sonne à 4h30 le samedi matin, direction Busigny à une petite heure et demi de route pour le départ de la rando (des navettes étaient prévues pour ceux partant de Roubaix). Le temps de récupérer la plaque de cadre, l'autocollant à mettre sur le cadre avec tous les secteurs pavés, les numéros d'urgence, d'enfiler le coupe pluie, de regarder tous les gars dégonfler leurs chambre à air (il est généralement conseillé de rouler avec une pression aux alentours de 5 ou 6 barres, personnellement j'ai juste légèrement sous gonflé l'arrière), et c'est parti (sous la pluie et le vent) pour 163km dont 52,7km de pavés, c'est à dire le même tracé au centimètre près que les pros ! Les départs se font librement entre 7h et 9h pour ce parcours (pour les deux autres on doit pouvoir pousser jusque 10h/11h) donc ça laisse le temps de s'organiser sans stress (ou presque).


Comme dirait Franck, on fait tourner les jambes au début (« Vélocité ! »), j'essaie de rouler un peu avec quelques groupes histoire de pas commencer le nez au vent. Les premiers kilomètres sont stressants, les yeux sont sans cesse fixés sur le compteur puisque le tout premier secteur arrive rapidement au bout de 13km de course. On se rassure comme on peut, ça défile (8km, puis 9, puis 10, …) puis arrive le moment tant attendu (et redouté) : virage à gauche en sortant de Troisville, le premier secteur se présente aux différents groupes. La principale difficulté est qu'il y a encore pas mal de coureurs groupés, que personne ne roule au même rythme donc ça peut ralentir un peu et obligé à freiner dès le début. Mais ça s'écoule relativement facilement, il faut dire qu'un paquet de gars mettent déjà pieds à terre pour changer de chambre à air ou ramasser un bidon qui s'est fait la malle au milieu des pavés...


Ma principale crainte au départ était surtout technique : le vélo va-t-il tenir le(s) coup(s) ? Après avoir vu que la machine répondait bien et avait l'air de résister, je peux me lâcher un peu plus et appliquer LA technique pour passer sans encombre les pavés : rouler vite et fort (emmener assez gros) pour survoler le pavé et non rebondir dessus. Ca n'empêche pas d'être un peu secoué, mais on s'y fait vite et on y prend même goût ! Le premier gros morceau arrive rapidement avec le secteur 25 (Quiévy à Saint-Python) après 22km, noté 4 étoiles sur 5 et long de 3,7km. Les pavés sont en mauvais état sur les côtés, ils coutoient la boue, le foin, le fumier (y'a même l'odeur en cadeau), les tracteurs ce qui fait qu'on est obligé de rouler sur le haut du pavé au risque de passer son temps à zigzaguer entre les nids de poule et la terre. Un grand faux plat amène ensuite vers une grande descente assez impressionnante, et il faut dire que ce secteur dure un bon moment mine de rien (chrono officiel : 9'06).


Le premier ravito est le bienvenu après un peu plus de 40km, on remplit les bidons, on prend de quoi manger (les ravitaillements sont très bien organisés avec énormément de choix et de quantités -tant niveau boisson que nourriture- et surtout une assistance technique (pour le vélo) et médicale (pour le bonhomme). Je décide de m'alimenter un peu plus que d'habitude histoire de ne pas me faire surprendre par le temps toujours un peu frais et humide et par la distance, je vérifie rapidement les pneus et les freins, tout va bien, et je repars avec 2 autres gars histoire de rouler à l'abri.


Le deuxième quart de la course est sans doute le plus agréable dans le sens où je commence à ne plus me poser de questions sur les pavés et parvient à rouler à une bonne allure pour limiter les chocs (un petit 30km/h en général, ce qui est suffisant). Il y a pas mal de portions sur route ou dans les villages qui permettent de récupérer un peu, surtout que la pluie s'est arrêtée et que les pavés sont de moins en moins humides. Ce qui permet de se préparer pour le deuxième gros morceau de la journée, long de 2,4km, tout droit entre les arbres à proximité d'une ancienne mine : la fameuse Trouée d'Arenberg. Après avoir tourné à gauche dans le village, il n'y a plus qu'une longue ligne droite en faux plat descendant qui se présente face à nous avec dans le fond, la forêt qui s'élève légèrement. Manque de bol, un train passe juste avant mon arrivée à l'entrée du secteur 18, du coup les barrières se baissent et contrairement aux pros, les gars décident de s'arrêter assez rapidement  Mr. Green  Histoire de pas arriver complètement à l'arrêt, je m'arrête une petite centaine de mètres en amont pour relancer un peu la machine, ce qui me laisse le temps de voir qu'un nombre incalculable de camping car est déjà garé à l'entrée. Une dernière respiration et c'est parti pour découvrir une grande page de l'histoire du cyclisme. On ne manque pas de superlatif ou de comparaison pour ce secteur habituellement, et bien pour une fois, on n'en fait pas trop... C'est vraiment une put*** de galère pour avancer là dessus : les 400 premiers mètres descendent légèrement, mais c'est là où les pavés sont le moins régulier. Peu importe où on essaye de rouler, ça tape dans tous les sens et je suis balancé de droite à gauche sans vraiment pouvoir faire quoi que ce soit. En plus le début de matinée humide et les centaines voir milliers de coureurs déjà passés ont rendu la chaussée glissante avec une fine couche de boue jusqu'à une bonne moitié de la trouée. Ce qui transforme la rando en championnat de cyclo cross où chacun se trouve un chemin à peu potable, à défaut de finir dans la terre à gauche ou sur la piste cyclable à droite (comme la moitié des gars qui rentrent sur le secteur). Après avoir lutté pendant 1km pour ne pas tomber, j'essaie de prendre un peu de vitesse mais le constat est le même, donc on finit comme on peut (8'37 au final)  . D'ailleurs image sympa : toutes les familles qui attendent le long des barrières encouragent les randonneurs et la moitié d'entre eux s'arrêtent une fois les 2,4km avalés pour prendre en photo ce monument désormais derrière eux.


Pas trop le temps de récupérer, la suite est une grande ligne droite vent de face, donc on s'abrite, on roule, on boit, on prend un gel, bref on avance jusqu'au prochain secteur, le Pont Gibus qui fût mon préféré avec son beau virage, son haut de pavé assez roulant et sa fin sous le fameux pont tagué. Peut être l'ais-je autant apprécié parce qu'il se situe juste avant le deuxième ravitaillement 5km plus loin  Cool  Le temps de trouver une petite place le long des barrières pour poser le vélo, on vérifie la mécanique puis le bonhomme en avalant 2/3 barres tranquillement, on remplit les bidons et on repart après 10 petites minutes d'arrêt.


La suite est très difficile : non seulement on enchaîne les secteurs (il n'y a que 2 ou 3km entre chaque section), mais ceux-ci sont assez long (parmi les 9 secteurs, 5 font au moins 2,5km -à 100m près- dont 2 dépassent les 3 kilomètres) et difficiles, les pavés sont éparpillés, ça grimpe (le fameux Mons-en-Pévèle se situe dans cette portion) et ça secoue. En plus je commence à avoir mal dans le creux de la main droite : une belle ampoule s'est creusée petit à petit et il devient difficile de bien agripper le guidon, donc j'essaie de trouver quelques techniques (comme tenir le guidon avec juste le bout des doigts) et je serre un peu plus les dents. Les bras et les avant-bras sont de plus en plus contractés, mais avec la piscine on a l'habitude donc on prend son mal en patience jusqu'au dernier ravito placé à 33,5km de l'arrivée et toujours aussi bien fourni.


Je prends le temps de bien me préparer pour repartir « tête baissée » sur le vélo puisque le secteur numéro 7 est 500m après ce dernier arrêt. Les secousses font de plus en plus mal aux bras, aux mains, aux doigts mais les jambes répondent encore parfaitement donc je descends quelques dents et essaie d'avoir le plus de vitesse possible, d'autant plus que ces secteurs sont assez courts (un peu plus d'un kilomètre pour la plupart) et en ligne droite ou avec juste un virage, ce qui permet d'en voir la fin rapidement. Mais le vent est souvent de face, ce qui rend l'avancé rapide compliquée voir impossible, donc je stagne sur un petit 20km/h et subit chaque impact de roue sur les pavés. Le Carrefour de l'Arbre joue souvent un rôle de juge chez les pros, et je comprends pourquoi : si vous n'avez plus de force, il est impossible d'avancer. Les pavés vous ralentissent et pourraient presque même vous faire reculer. Et ce n'est pas la peine de chercher à rouler sur le côté : ce ne sont que des nids de poule ou de l'herbe. Ses lacets ensablés obligent à donner un coup de frein, même si on n'avance déjà pas beaucoup ! La fin en faux plat montant avec le vent de face et 150km dans les jambes est pénible, mais une fois passé le restaurant, on sait que le plus dur est fait (6'37 pour les 2,1km de ce secteur. Les deux derniers secteurs sont faciles à négocier et assez roulant, la fin se limitant à rejoindre Roubaix en évitant les pièges de la route comme les ronds points, les carrefours et autre virages serrés. Un dernier virage à droite, une route en sorte de long virage sur la gauche et hop, après un dernier coup de guidon à 90° sur la droite, on rentre sur le vélodrome. Et là peu importe l'état dans lequel on arrive, on met le moins de dents possible à l'arrière et on s'envole dans le virage (pour n'avoir jamais fait de piste, j'avoue m'être demandé en plein milieu du virage si arriver à toute vitesse sur cette pente inclinée était une bonne idée...) pour finir en sprint jusqu'à la ligne d'arrivée. On se laisse glisser jusqu'à la ligne droite opposée où nous attend la médaille de finisher et le combo bière + frites pour ceux qui veulent (personnellement je me suis rabattu sur les félicitations de ma famille venue m'encourager et un bon Coca bien frais).


En résumé, c'est une très belle expérience que chaque amateur de vélo devrait essayer. Les jambes étaient là, et même si ce sont les mains qui sont le plus endolories le lendemain, si il n'y a pas de mauvaise chute, on récupère facilement. L'organisation est au top (les routes ne sont pas fermées à la circulation mais des bénévoles assurent la sécurité aux intersections pour nous laisser la priorité), les ravitaillements sont largement suffisants, emprunter le même parcours que les pros qui courent le lendemain reste mythique et on sent que cette course est chargée d'histoire. En plus il y a un service photo sur 3 secteurs (qui sont également chronométrés) et au Vélodrome, donc c'est toujours sympa. Bref des souvenirs plein la tête, et je recommencerai à coup sûr  Okay  Je mets un peu plus de 6h30 au final (moyenne de 25km/h), en roulant de manière souple entre les secteurs pour ne pas prendre le risque de péter trop loin de l'arrivée. Quand on sait que Degenkolb met 5h45, ça laisse rêveur...


Pour l’anecdote, après une soirée sur Lille et une (bonne) nuit sur Tourcoing, nous sommes allés voir la « vraie » course le dimanche, au secteur 19, dans un virage à angle droit, histoire de voir le peloton lancé à pleine allure mettre juste un petit coup de frein avant l'angle droit pour rouler à 30cm de soi, d'apercevoir une première (et dernière) fois le grand Wiggo et de gueuler tout ce qu'on a sur Arnaud Demarre pour l'encourager (sans oublier les nombreux attardés).




Revenir en haut
emero


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2014
Messages: 58
Localisation: reims
Masculin

MessagePosté le: Mar 14 Avr - 16:04 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

bravo!
pour ma part inscrit sur le 10km d'epernay le 24 avril au soir
avis aux amateurs
bye bye


Revenir en haut
Mag et Franck


Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2013
Messages: 26
Localisation: Sillery
Masculin

MessagePosté le: Mar 14 Avr - 21:19 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

Félicitations Baptiste 
Nous sommes fiers de toi ! 
Magali et Franck 


Revenir en haut
emero


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2014
Messages: 58
Localisation: reims
Masculin

MessagePosté le: Mar 14 Avr - 21:35 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

tu as joliment écrit cette aventur!

Revenir en haut
Sylvain


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2009
Messages: 341

MessagePosté le: Mer 15 Avr - 20:33 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

Un grand BRAVO Baptiste ! Okay
Et très beau compte rendu !

Pour ma part participation au marathon de Paris et content de mes 3h05 en m'étant fait plaisir pendant toutes la course.
J'ai essayé de passer sous les 3h en passant le semi en 1h28 mais au 25ème j'ai senti que ça ne passerai peut être pas, du coup j'ai fini en mode plaisir !
Mis à part de prix de l'inscription vraiment abusé... très belle épreuve et le monde n'est pas un problème.
Je n'ai pas croisé Alain, un autre du club qui y été aussi... dommage.

_________________
Viva X Terra !


Revenir en haut
Alain De Brandt


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2014
Messages: 4
Masculin

MessagePosté le: Ven 24 Avr - 13:21 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

Super Baptiste,
Magnifique épreuve et si bien raconté.
Pour ma part Marathon de Paris en 3H35 ,point de coté au 39km j'ai marché 100 m et rentré avec le peu d'essence qui resté dans la mobylette.
Le Marathon de Paris reste Magique .
Dommage Sylvain mais pour une prochaine fois. Okay


Revenir en haut
L'Dub
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 457
Localisation: reims
Masculin

MessagePosté le: Dim 26 Avr - 08:27 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

25/04/15 : Victoire d'Arnaud sur le Championnat de Belgique de Paratriathlon à Tournai !
Grosse course avec des bons chronos !(11'50/750m, 40.5 km/h pour 22.3km, 24'/6.2km) -> ça progresse !


_________________
arrêtes de ramer, on est sur le sable...
_______________________________
~~~~~~__o __o
~~~~~_\ <,_\ <,_
~~~~(_)/___/_(_)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
emero


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2014
Messages: 58
Localisation: reims
Masculin

MessagePosté le: Dim 26 Avr - 10:58 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

un grand bravo!!!

Revenir en haut
L'Dub
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 457
Localisation: reims
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Juin - 08:27 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

Triathlon Lezarden hier 21/06/15 :

sur l'épreuve avenir 1: Victoire de Louis Todek

sur l'épreuve S :
5ème : Axel Gaudefroy 1h 12'51
6ème : Marc Paquis 1h13'02

sur l'épreuve tri cross:
2ème : Corentin Carlier 2h 11'46 ----> Va falloir venir nager les mecs pcq qd on voit les tps vtt et càp c dommage de partir avec un handicap
8ème : Fabien Bourly 2h 17'58 -----> Va falloir venir nager les mecs pcq qd on voit les tps vtt et càp c dommage de partir avec un handicap
10ème : Sylvain Miche 2h 18'59
11ème : Geoffrey Keller 2h 19'21 -----> le bruit court que tu faisais un travail de force en démarrant avec 5kg de boue sur le vélo avant même de démarrer la course
23ème : Jean-Philippe 2h 30'27
30ème : Rémy Boniface 2h 35'31
39ème : Julien gratiot 2h 40'52
45ème : Geoffrey Leleu 2h 48'42
52ème : Jérôme Lavoine 2h 53'34
64ème : Laurent Chatel 3h 11'04
_________________
arrêtes de ramer, on est sur le sable...
_______________________________
~~~~~~__o __o
~~~~~_\ <,_\ <,_
~~~~(_)/___/_(_)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
emero


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2014
Messages: 58
Localisation: reims
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Juin - 09:20 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

bravo à tous

TRIATHLON DE DIENVILLE

110è en 2h38mn40s
c'était donc ma 2è course, et mon 2è M, c'est bien cette distance, entre le sprint et la ballade dominicale...
mon objectif principal était de ne pas me noyer et de faire moins pire qu'à châlons-en-champagne, c'est réussi...

natation : dur dur dur, moins la panique qu'à châlons-en-champagne, mais encore quasi incapable de passer le crawl, donc à choisir, j'ai appliqué le proverbe d'un triathlète grec de l'antiquité "mieux vaut une bonne brasse qu'un mauvais crawl", j'espérais passer sous les 35', did it en 33'40'', avec sortie à l'australienne, c'est drôle de voir les 1ers finir leur 1500, quand toi tu fais ta 1ère sortie, le passage couché/debout s'est mieux passé (cad sans tomber dans les vapes!!!); 147è temps... aie aie aie

transition tranquille en essayant d'être un peu plus rapide qu'à châlons quand même, je ne m'occupe pas de regarder combien il reste de vélos dans le parc...

vélo : tout de suite, j'aperçois pas mal de monde devant moi, c'est la 1ère grosse différence par rapport à châlons, super sensations, avec les prolongateurs à peine essayés avant : une fusée..., je double un bon nombre de collègues y compris dans la petite bosse du parcours qui est dans l'ensemble très roulant, pas mal de relances dans les bleds et toujours du monde en point de mire, j'ai l'impression de péter le chrono du siècle, finalement 95è à 31,9 de moyenne, je suis presque un peu déçu

transition : j'essaie de mouliner sur le petit plateau un peu avant d'entrer dans le parc, je prends le temps d'envoyer 2-3 mails et de regarder le journal et hop, enfin plutôt et gloups, ça tire les cuisses en sortant du parc

course à pieds : comme à vélo, j'ai du monde devant moi pour "tirer", mais j'ai la confirmation que cette transition est encore difficile pour moi, les cuisses sont très dures et toujours ce syndrome de morton sous le pied droit qui se déclenche au bout de 10mn, les 1ers hectomètres se font en foulées "mimi-maty", puis les meilleurs me doublent et ça me redonne du ryhtme, je continue à dépasser des collègues, moins qu'à vélo mais quand même, je croise achille et clémence... mais que font-ils ces 2 là??? on termine le parcours à 2 avec un gars sympa, on rattrape un zozo devant nous qui nous voyant débouler sprinte dans les 100 derniers mètres, du coup on l'encourage en rigolant bien, 92è temps en 47'51''... peu mieux faire

bref, plutôt content par rapport à châlons, je gratte 11mn, les 2 épreuves me semblent comparables au vu des parcours et des temps réalisés, mais bon il y a encore du boulot!

c'était ma "dernière" compet' avant la pause estivale due à mon départ au festival d'avignon pour 1 mois, enchâiné sur 15 jours de vacances, je penserai à ceux qui nagent à orgeval ou château d'eau quand je traverserai la baie de calvi le matin à la fraîche...
on se revoit en août et au pire à gérardmer

bel été à tous, de belles courses tout ça

elie


Revenir en haut
L'Dub
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 457
Localisation: reims
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Juin - 14:55 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

Résumé bien sympa !! Okay

Bravo pour cette progression qui en annonce d'autres

Bon festival, au plaisir de te revoir à la rentrée
_________________
arrêtes de ramer, on est sur le sable...
_______________________________
~~~~~~__o __o
~~~~~_\ <,_\ <,_
~~~~(_)/___/_(_)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
L'Dub
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 457
Localisation: reims
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Juin - 16:15 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

QQ'un a des photos des "Poilus" ???

C'est pour un sponsor....
_________________
arrêtes de ramer, on est sur le sable...
_______________________________
~~~~~~__o __o
~~~~~_\ <,_\ <,_
~~~~(_)/___/_(_)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
emero


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2014
Messages: 58
Localisation: reims
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Juin - 21:13 (2015)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons Répondre en citant

 il y en plein sur ce lien
https://www.google.fr/search?q=poilus&biw=1366&bih=617&source=l…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:59 (2016)    Sujet du message: Résultats et CR des triathlons

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Reims Triathlon Index du Forum -> Forum du Reims Triathlon -> Compétitions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 12, 13, 14  >
Page 13 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com